fbpx

“Aujourd’hui, je l’affirme : 
mon cycle menstruel est une chance !”

Gaëlle Baldassari

En devenant travailleuse autonome, j’ai fait une grande découverte. 

La liberté.

Tu peux penser à la liberté financière, la liberté de créer, etc. 

Je te parle de la liberté de gérer mon temps selon mon cycle menstruel.  C’est la révélation des derniers mois et très certainement celle qui a le plus d’impact sur ma vie professionnelle et personnelle.

ÉCOUTE TON CYCLE ET TON ÉNERGIE

Je travaille bien le matin entre 9 h et 13 h.
Je travaille très bien entre 16 h et 22 h.
Je suis pleine d’énergie 2 semaines sur 4.
Je suis calme et posée 1 semaine sur 4.
Je suis épuisée 3 jours sur 28.
Je suis d’une humeur massacrante 1 jour sur 28.
Oui, je sais… tu te demandes ce qui se passe avec la quatrième semaine ?

Je suis juste normale, ni full énergie ni full zen. Et tu sais quoi ? Je peux adapter mes activités professionnelles à ce rythme hormonal.

ADAPTE TES ACTIVITÉS À TON CYCLE

Les semaines où je suis pleine d’énergie :

  • je sors marcher pour faire venir les idées. L’avantage d’une promenade un lundi à 13 h dans le bois c’est que si tu parles tout haut y a juste les écureuils et les mésanges qui peuvent t’entendre !
  • je travaille tard pour créer du contenu, pour faire des tests. Dans ces 2 semaines, rien ne peut m’insulter, je peux recevoir toutes les critiques, tous les feedbacks, je peux passer 6 heures à créer des graphismes pour mes prochains posts. Rien ne m’arrête.

La semaine où je suis calme et zen, je me concentre sur la lecture, l’écriture, je priorise.

  •  je relis toutes les idées que j’ai eues au cours des marches dans le bois. Je les précise, je les redéfinis, je les organise et je les priorise.
  • je me couche tôt et je fais de l’auto-hypnose pour générer des solutions aux idées lues dans la journée
  • je fais des powernap qui me permettent de recharger mes batteries pour tenir la journée.

Et la quatrième semaine ? Je fais un mélange !

  • je programme les posts créés lors de mes pics de confiance/énergie.
  • je fais du travail plus technique : site web, comptabilité, administration.
  • Dans cette semaine il y a moins de création, il y a davantage du maintien.

 

DÉLIVRÉE, LIBÉRÉE
(tu ne pensais pas y échapper quand même ?!)

Ma vie d’employée ne pouvait pas s’adapter à ce rythme hormonal. Et cela créait nécessairement des sentiments désagréables.

Imagine comment je me sentais quand, en période de créativité intense, on me demandait un rapport budgétaire… FRUSTRÉE

Imagine comment je me sentais quand en période de calme, on me demandait d’organiser des brainstormings… DÉCOURAGÉE

Imagine comment je me sentais quand en période de transition on me demandait de rédiger des demandes de subvention… INCOMPÉTENTE

En adaptant mon activité à l’énergie disponible, je mise non pas seulement sur l’efficacité, mais sur l’efficience.

 

MAIS MOI, COACH MEL ?
JE FAIS COMMENT EN TANT QU’EMPLOYÉE ?

Ma belle chérie d’amour (toi le gars qui lit ça je t’en remercie et tu peux continuer ta lecture pour accompagner ta blonde, tes employées, ta fille, ta nièce, …)
Ma belle chérie d’amour donc.

  • Commence par écouter ton corps
  • Identifie le genre de tâches qui convient à chaque moment du mois
  • Place ces tâches dans ton calendrier hormonal
  • Ajuste chaque mois selon la façon dont tu t’es sentie le mois passé

Tu ne peux certes pas maîtriser les imprévus qui vont te tomber dessus. En même temps, tu peux en diminuer les impacts en agissant sur ce qui est connu.

Donne-moi des nouvelles de ton calendrier hormono-professionnel !

——-

Après avoir écrit cet article, j’ai découvert cette femme très inspirante : Gaëlle Baldassari.
Gaëlle est consultante en psychologie du cycle menstruel, coach, autrice et conférencière au service du leadership des femmes. Elle s’est spécialisée dans la connaissance du cycle menstruel au profit de la réalisation des femmes et a créé Kiffe ton Cycle®, un programme en ligne et un livre pour que les femmes découvrent comment s’appuyer sur les variations du cycle pour réussir.

Découvre sa participation au TedTalks de Nantes.

%d blogueurs aiment cette page :