fbpx

“La liberté des uns s’arrête
là où commence celle des autres.”

Quelqu'un d'intelligent

s En devenant travailleuse autonome, j’ai fait une grande découverte.

La liberté.

Aujourd’hui je vais te parler des choix incroyables qui s’offrent à toi en matière de formation en ligne. Les pires et les meilleurs. 

LES FORMATIONS EN LIGNE

Covid pas Covid (je prévois déjà que cet article vieillira mal), les formations en ligne sont partout ! Après l’investissement immobilier, c’est ce qui est recommandé pour générer des revenus passifs. Des revenus quoi ? Des revenus qui arrivent tous seuls dans ton compte pour un travail que tu as effectué une fois : une peinture que tu as dupliqué sur des cartes de voeux (as-tu vu les miennes ?), un livre ou eBook (as-tu lu les miens ? ils sont gratuits !), ou une formation en ligne ! Nous y voilà !

Donc le truc du moment c’est de créer une formation en ligne pour transmettre ton savoir en échange de quelque chose…
-> ton courriel (pour se faire une clientèle)
-> de l’argent (pour se faire… de l’argent!)

Et quand tu commences à cliquer sur une ou deux publicités Facebook, ton algorithme s’emballe et te montre toutes les formations possibles et imaginables !

J’ai le goût de partager avec toi mon feedback. Si tu penses à faire une formation en ligne voici les choses à éviter selon une cliente 🙂

LES PIRES

(Non, je ne donnerai pas de noms)

  • Quand le produit vendu n’est pas mis en pratique

Là je te parle de la gentille dame qui te vend une formation en ligne pour apprendre à faire des formations en ligne et qui le fait dans son corridor devant un vestiaire vide en faisant défiler des feuilles de papier pour que tu lises son message…
Tu fais des formations en ligne madame !!!
Pourquoi tu tiens des feuilles de papier dans les mains ??!!

 

  • Quand l’image n’a pas de rapport avec le produit vendu

Là je te parle de la jolie jeune fille qui vend une formation sur toutes les formations existantes qui vont te faire gagner de l’argent.
Peux-tu me dire pourquoi tu mets une photo de toi assise en pull avec pas-de-pantalon ?
T’as pas encore fait assez de cash pour acheter un pantalon ???

 

  • Quand l’image est un cliché du produit vendu

Là je te parle du gars qui te propose de faire du cash en devenant entrepreneur. Alors lui on sait pas ce qu’il vend vraiment, mais on comprend qu’il va nous rendre riche. Et son image de la richesse c’est une photo clichée :
-> une belle (fausse) blonde avec tout le cliché qui va avec (maquillage, trèèèès longs cheveux, short court, etc.)
-> le gars avec une veste au motif trop voyant pour être quétaine, on appelle ça le motif nouveau riche, la montre bien en évidence, les souliers d’une marque trop chère pour que je la connaisse, …
-> le fond : les marches d’un escalier grandiose. Évidemment tu te demandes si c’est l’hôtel de la capitale ou leur demeure. 
Donc être riche c’est ça ? Non merci, je passe mon tour.

ET LE WINNER EST…..

  • Quand tu comprends pas de quoi il s’agit et que ça te promet monts et merveilles

Là je te parle du gars qui offrent aux coachs de gagner des milliers de $ chaque mois sans jamais te parler de la méthode utilisée. Sa stratégie ? Utiliser un langage qui veut tout dire et rien dire et surtout… le faire dire par tous ses adeptes. Adeptes qui recrutent ensuite d’autres gentils coachs qui veulent démarrer leur entreprise et qui eux aussi vont crier ce beau cri de ralliement qui veut tout et rien dire, etc.

Tu comprends le principe ?

Pourquoi c’est mon winner ? Parce qu’il a des taupes ! J’ai testé le groupe en indiquant que j’avais besoin de plus d’explication. Je me suis faite contacter par 2 personnes avec 2 stratégies différentes :

1. stratégie vendeur de char : poser des questions pour s’adapter au client. Tu es sur notre site depuis combien de temps ? Qu’est-ce qui a retenu ton attention ?

2. stratégie de l’allié : le gars qui se fait passer pour un nobody comme toi et qui te demande l’air de rien : « As-tu eu de leurs nouvelles ? C’est bizarre comme truc hein? Je suis allé voir ailleurs pour comparer et ils chargent… xxxxx $.

J’ai coupé court aux deux conversations assez rapidement. Pas envie de me faire embarquer là-dedans moi !

LES MEILLEURES

(oui, là je vais donner des noms)

-> formation pour le placement publicitaire sur Facebook

Ce que j’ai aimé :

–> Le ton direct de Danilo. Tu sais ce qu’il te vend et tu sais dans quoi tu t’engages.

–> La clarté des propos

–> L’offre diversifiée et adaptée

–> Ses infolettres très très utiles

–> Les documents de formation gratuits

 

 

-> formation pour le graphisme

Ce que j’ai aimé :

–> L’offre du challenge 5 jours qui m’a permis de valider ce qui était bon ou pas dans mes choix graphiques et ce que je devais/voulais améliorer

–> Le cahier d’accompagnement qui allait avec le défi 5 jours ! Tu me donnes un guide et tu me gagnes !

 

-> formation pour l’entreprenariat/marketing

Ce que j’ai aimé : 

–> Les capsules quotidiennes sur un sujet de marketing

–> Les webinaires d’une heure qui apportent des points très précis et des outils pratiques

 

ET LE WINNER EST…

-> formation pour les solopreneurs

Ce que j’ai aimé :

–> Me faire offrir un livre numérique qui relate l’expérience du gars derrière l’Académie

–> Me faire offrir des capsules gratuites de découverte

–> Me faire offrir une longue capsule de formation qui synthétise le modèle 

–> Le ton sympathique et honnête du gars et ses valeurs qui rejoignent les miennes : travailler juste assez pour avoir du plaisir et pour générer l’argent dont tu as besoin pour continuer de travailler juste assez pour avoir du plaisir pour …. Tu comprends hein ? 😉

 

Pour l’instant je n’ai pas acheté aucune de leurs formations car ce qu’ils m’ont donné comme trucs gratuits a très bien fonctionné. En même temps je sais que dès que je serais rendue au stade de faire de la publicité FB à grande échelle, du graphisme avancé, du marketing de masse et me lancer dans les produits en ligne, ce sont eux que j’irais voir.

Avant d’embarquer dans une formation en ligne, tu regardes quoi toi ?